9 mai : La Ligue fête la journée de l'Europe et la coopération européenne

Le 9 mai, date anniversaire de la Déclaration Schuman, représente « l’acte de naissance » de l’Union européenne. Cette journée permet de célébrer le projet européen et les différences culturelles qui le forgent et également de rappeler l’importance de la coopération européenne pour le développement de projets éducatifs et interculturels.


Dans le contexte de la crise de Covid-19, cette Journée de l’Europe contribue à souligner le caractère indispensable de la coopération européenne dans les domaines de la solidarité. Elle nous invite ainsi à se rappeler les valeurs qui nous sont communes et que l’Union européenne promeut activement à travers des programmes de financement, dont la Ligue de l’enseignement bénéficie pour mettre en œuvre ses projets d’éducation populaire.

En effet, les projets européens offrent un large éventail de financements et de dispositifs adaptés à de nombreuses thématiques telles que l’accès à l’éducation (formelle, non formelle, informelle), la culture, la santé, la promotion des droits de l’Homme, la protection de l’environnement et la transition écologique, etc. Leur intérêt n’est pas uniquement financier, ils font aussi vivre la coopération en favorisant le partage de savoir-faire et d’expériences et permettent l’enrichissement mutuel. Les projets européens sont aussi des opportunités uniques de nourrir et de donner de la visibilité aux actions locales des associations par la création de partenariats riches.
Les fédérations départementales et les unions régionales de la Ligue de l’enseignement mènent ainsi de nombreux projets européens. A travers leurs témoignages, nous pouvons percevoir toute l’importance de la coopération européenne et la richesse des projets menés :

Les projets européens, leviers de développement de nouveaux partenariats au local

Frédéric Beysson, directeur adjoint, responsable du pôle « Outils et dispositifs pédagogiques » de la Ligue de l’enseignement de la Loire, explique que « la coopération européenne offre une dynamique très intéressante car elle permet de mettre en place des projets d’envergure nationale et européenne ayant un impact important sur l’identification de la Ligue de l’enseignement de la Loire comme acteur d’éducation populaire ». De plus, « les projets européens sont des leviers pour créer des partenariats riches au niveau du territoire ».

La ligue de l’enseignement de la Loire participe, par exemple, au projet Erasmus+ Conscience numérique Durable au sein d’un consortium européen avec la coopérative sociale Mille e un Notte (Italie) et la Ligue de l’enseignement de Belgique. Le projet vise à développer un ensemble d’outils pédagogiques permettant d’ouvrir une réflexion sur les impacts du numérique et sa durabilité.

Un moyen de financer la réflexion interne sur l’innovation pédagogique

Rita Silva Varisco, responsable du développement régional et de la veille institutionnelle de la Ligue de l’enseignement de Nouvelle Aquitaine, rappelle également que les projets européens offrent de nombreuses opportunités et notamment celle de pouvoir « faire financer du temps de travail de nos salariés sur l’innovation pédagogique ». En effet, la coopération européenne permet « de prendre le temps de travailler l’innovation, d’utiliser les savoir-faire et l’intelligence collective de nos partenaires européens ». De plus, Rita explique que la participation à des projets européens permet d’accroître la visibilité de ses porteurs de projets. Ils offrent une « une vitrine à nos actions » et permettent « de montrer notre manière de travailler à l’Union européenne et de construire notre place dans les projets européens ». La ligue de l’enseignement de Nouvelle Aquitaine coordonne le projet Erasmus+ EU-Rate (European Robotic Access To Everybody) au sein d’un consortium européen composé de la Scuola Di Robotica (Italie), Elektrons Libres (France), Le Gymnasium GoetheSchule (Allemagne), La Escola Secundaria de Barcelinhos (Portugal) et le MNU (Allemagne). Ce projet vise à accroître l’intérêt des jeunes pour les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques à travers des kits pédagogiques robotiques ludiques et accessibles.

  • Pour en savoir plus sur le projet Conscience Numérique Durable
  • Pour en savoir plus sur le projet EU-RATE
  • Pour tout besoin d’accompagnement, n’hésitez pas à contacter Laura Chamas, nouvelle chargée de mission Europe au confédéral (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).