Nos actualités

Communiqué de Soutien aux Familles des Victimes et à la République française

A nouveau les actes terroristes frappent la France, ses Citoyens, sa République et ses Valeurs.

Les attentats de janvier dernier visaient la liberté de la presse et la communauté juive et à travers elles, la France. Ces actes des 13 et 14 novembre 2015 à Paris répandent la barbarie dans les lieux du sport et des loisirs, de la détente et de la culture : au « Stade de France », au restaurant «Le Petit Cambodge » et dans la salle de concert du « Bataclan », selon les dernières informations connues.

Nous témoignons toute notre solidarité avec les victimes et leurs familles. La Ligue de l’Enseignement du Bas-Rhin condamne avec la plus grande fermeté ces attentats. En venant prendre la vie des gens, ces crimes, par la terreur et la violence qu’ils veulent semer, entendent faire la promotion de l’ignorance et s’attaquent au coeur des valeurs universelles qui fondent notre République.

Depuis maintenant près de 150 ans en France, le combat de la Ligue de l’Enseignement consiste à renforcer l’éducation, et à travers elle, les valeurs de respect et les principes de la laïcité qui garantissent l’entente et la concorde nationale, quelles que soient les croyances, les opinions et les origines des Français.

La gravité de la situation amène la Ligue de l’Enseignement du Bas-Rhin à lancer un ‘‘MANIFESTE NATIONAL ET EUROPÉEN POUR L’EDUCATION ET CONTRE L’ABANDON DE LA JEUNESSE ’’ à l’image de ce qu’elle avait fait il y a presque 150 ans - dans d’autres circonstances à l’échelle nationale * - pour éduquer les enfants et les jeunes français qui n’avaient pas accès à l’école et à la culture à cette époque.

Aujourd’hui, dans cette situation de désaffiliation et de désocialisation de la jeunesse, il paraît plus qu’urgent de se (re)mobiliser et (re)donner tout son sens à un projet commun autour de l’éducation et de l’universalité des valeurs en France, en Europe et, par delà sur tous les continents.

Il en va de l’avenir et de la Paix pour Toutes, pour Tous et Partout. Il s’agit de tout l’engagement historique de Ligue de l’Enseignement que nous continuerons à soutenir dans l’urgence de contexte. Aussi nous vous appelons à soutenir le ‘‘MANIFESTE NATIONAL ET EUROPÉEN POUR L’EDUCATION ET CONTRE L’ABANDON DE LA JEUNESSE ’’ **.

Pascal Politanski
Président de la Ligue de l’Enseignement du Bas-Rhin
Le 14 novembre 2015.

* avec le ‘‘Manifeste du sou contre l’Ignorance’’ lancé en 1866 par Jean Macé à Beblenheim qui est à l’origine de la fondation de la Ligue Nationale de l’Enseignement.
** que nous mettrons en ligne dans les jours qui viennent sur notre site : http://www.laligue67.org/

{phocadownload view=file|id=54|target=s}


Communiqué de Soutien aux Familles des Victimes et à la République française

A nouveau les actes terroristes frappent la France, ses Citoyens, sa République et ses Valeurs.

Les attentats de janvier dernier visaient la liberté de la presse et la communauté juive et à travers elles, la France. Ces actes des 13 et 14 novembre 2015 à Paris répandent la barbarie dans les lieux du sport et des loisirs, de la détente et de la culture : au « Stade de France », au restaurant «Le Petit Cambodge » et dans la salle de concert du « Bataclan », selon les dernières informations connues.


Nous témoignons toute notre solidarité avec les victimes et leurs familles. La Ligue de l’Enseignement du Bas-Rhin condamne avec la plus grande fermeté ces attentats. En venant prendre la vie des gens, ces crimes, par la terreur et la violence qu’ils veulent semer, entendent faire la promotion de l’ignorance et s’attaquent au coeur des valeurs universelles qui fondent notre République.

Depuis maintenant près de 150 ans en France, le combat de la Ligue de l’Enseignement consiste à renforcer l’éducation, et à travers elle, les valeurs de respect et les principes de la laïcité qui garantissent l’entente et la concorde nationale, quelles que soient les croyances, les opinions et les origines des Français.

La gravité de la situation amène la Ligue de l’Enseignement du Bas-Rhin à lancer un ‘‘MANIFESTE NATIONAL ET EUROPÉEN POUR L’EDUCATION ET CONTRE L’ABANDON DE LA JEUNESSE ’’ à l’image de ce qu’elle avait fait il y a presque 150 ans - dans d’autres circonstances à l’échelle nationale * - pour éduquer les enfants et les jeunes français qui n’avaient pas accès à l’école et à la culture à cette époque.

Aujourd’hui, dans cette situation de désaffiliation et de désocialisation de la jeunesse, il paraît plus qu’urgent de se (re)mobiliser et (re)donner tout son sens à un projet commun autour de l’éducation et de l’universalité des valeurs en France, en Europe et, par delà sur tous les continents.

Il en va de l’avenir et de la Paix pour Toutes, pour Tous et Partout. Il s’agit de tout l’engagement historique de Ligue de l’Enseignement que nous continuerons à soutenir dans l’urgence de contexte. Aussi nous vous appelons à soutenir le ‘‘MANIFESTE NATIONAL ET EUROPÉEN POUR L’EDUCATION ET CONTRE L’ABANDON DE LA JEUNESSE ’’ **.

Pascal Politanski
Président de la Ligue de l’Enseignement du Bas-Rhin
Le 14 novembre 2015.

* avec le ‘‘Manifeste du sou contre l’Ignorance’’ lancé en 1866 par Jean Macé à Beblenheim qui est à l’origine de la fondation de la Ligue Nationale de l’Enseignement.
** que nous mettrons en ligne dans les jours qui viennent sur notre site : http://www.laligue67.org/

{phocadownload view=file|id=54|target=s}


COMMUNIQUÉ

ELECTIONS REGIONALES DES 6 ET 13 DECEMBRE 2015

A l’issue du premier tour des élections régionales, le Front National arrive en tête du scrutin dans six régions. Avec un taux d’abstention très élevé, le parti d’extrême-droite se félicite d’être aujourd’hui le premier parti de France. C’est une véritable gifle pour les partis républicains et, au-delà, une alerte pour tous les acteurs de la démocratie républicaine.


Pour la Ligue de l’enseignement, il n’est pas envisageable  qu’une seule région soit présidée par un élu venant  d’un tel parti. Une victoire du FN, renvoyant  aux années les plus sombres de l’histoire de notre pays, aurait des conséquences dramatiques pour la France et ses habitants : repli de la scène internationale et européenne, division de la population, stigmatisation des plus fragiles, archaïsme économique et sociétal. C’est aussi l’étranglement programmé des associations et le reniement total des valeurs de la République : une laïcité instrumentalisée, une fraternité inexistante, des libertés menacées, une égalité des droits mise à mal.

A un moment où la cohésion, la confiance de toutes les composantes de sa population sont nécessaires, la France ne peut s’enfermer dans la peur.

Cette situation inédite nous conduit à appeler à voter au 2ème tour et à faire barrage au Front National.

Nous appelons dans le même temps à un changement en profondeur de la vie politique nationale qui doit entendre les voix de celles et ceux qui ont le sentiment d’être abandonnés, reconnaître et soutenir  l’imagination solidaire qui vit dans tous les territoires de la République.

En tant que militants laïques de l’éducation populaire nous sommes concernés.

Il nous faudra plus résolument encore mener le combat culturel pour faire vivre les valeurs et les principes de notre République indivisible, laïque, démocratique et sociale, sur tous les territoires et dans tous les milieux sociaux.